Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sport de Bley

Le sport de Bley

Rugby, football, tennis etc ... toutes mes impressions sur les rencontres sportives et les news sportives.


RIP Jonah !

Publié par Arthur Bley sur 18 Novembre 2015, 17:20pm

RIP Jonah !

Hier soir, le rugby mondial a perdu Jonah Lomu, une de ses plus belles pépites, si ce n’est LA meilleure. Le joueur Néo-Zélandais âgé de 40 ans s’est éteint chez lui au petit matin des suite d’un arrêt cardiaque juste après son retour d’Angleterre où il avait assisté à la Coupe du Monde et pu voir SON équipe remporter la récompense ultime.

Lomu représentait à lui seul le rugby, il était une véritable icône, des foules venaient assister à ses matchs. Il a complètement révolutionné son sport. 1,96 m, 120 kilos : parfait pour jouer dans le pack … mais le joueur évoluait au poste d’ailier. Poste où la majorité des joueurs de l’époque étaient « petits » et « frêles » pour pouvoir faire jouer la vitesse. Capable de courir le 100 mètres en moins de 11 secondes, le Néo-Zélandais était impressionnant et ses 120 kilos ne semblaient pas le gêner plus que cela.

Plus jeune joueur à être sélectionné chez les Blacks (19 ans), Lomu a connu des débuts difficiles avec l’équipe à la fougère. En 1994, ses deux premiers matchs contre la France s’étaient soldés par deux défaites. C’est à partir de 1995 que le joueur s’est complètement révélé aux yeux du grand public et de toute la planète rugby : notamment avec son quadruplé historique en demie finale de Coupe du Monde contre l’Angleterre.

L’année suivante les médecins lui détecte une maladie génétique rare : le syndrome néphrétique, contre lequel il se sera battu jusqu’au bout. Pendant plus de deux ans, Jonah Lomu s’est retrouvé éloigné des terrains afin de traiter sa maladie par le biais d’un traitement lourd. Ce n’est qu’en 1999 qu’il a pu retrouver les Blacks lors de la Coupe du Monde où il a d’ailleurs marqué deux essais pour le premier match.

A la suite de cette compétition, le joueur a marqué l’histoire de son sport en devenant le recordman d’essais inscrits en Coupe du Monde (15 essais – 7 en 1995 et 8 en 1999 –).

Malgré la maladie, Jonah Lomu n’a eu de cesse de rester au top et de transmettre à la nouvelle génération la passion qui lui a permis d’être un des tout meilleurs au monde, que dis je, LE MEILLEUR.

Jonah Lomu était une icône, aujourd’hui il devient une légende.

RIP Jonah.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents