Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sport de Bley

Le sport de Bley

Rugby, football, tennis etc ... toutes mes impressions sur les rencontres sportives et les news sportives.


La Nouvelle-Zélande remporte la Coupe du Monde 2015

Publié par Arthur Bley sur 31 Octobre 2015, 19:53pm

Catégories : #Rugby, #Coupe du monde, #RWC2015

 La Nouvelle-Zélande remporte la Coupe du Monde 2015

La Nouvelle-Zélande garde son titre après sa victoire 34-17 contre l’Australie, au terme d’un match tonitruant. Les All Blacks sont donc sur le toit du monde pour la 3ème fois de leur histoire et se permettent le luxe d’être la première équipe à conserver son titre.

Dès le début du match, la domination était clairement en faveur des néo zélandais qui ont multipliés les temps de jeu et les franchissement, à l’image d’un Nonu très remuant dans la ligne d’attaque. C’est logiquement eux qui marquent les trois premiers points de la partie grâce au pied (magique ?) de Dan Carter.

Malgré la domination, l’Australie a pourtant jouait juste au début du match avec des bons coups de pied de dégagement de Foley et de Giteau. De même, les joueurs australiens ont fait preuve d’une grande solidarité en défense, à l’image de Hooper et Poccock.

Durant la première période, on aura assisté à un énorme combat à tous les niveaux de jeu, avec notamment des plaquages durs et des zones de rucks disputés par les joueurs comme des morts de faim.

Dans la fin de la première période, les Australiens ne parviennent toujours pas à faire la différence et passent la majeure partie du temps à défendre plutôt qu’à toucher le cuir. A l’inverse, la Nouvelle-Zélande dominent largement et parviennent à se procurer de belles occasions. Leur travail a fini par payer à la 40ème minute lorsque la défense australienne a craquée en encaissant un essai en bout de ligne de Milner-Skudder.

A la mi-temps les Blacks réalisent un petit break (16-3) après une domination assez impressionnante. Les Australiens qui avaient bien débutés la rencontre, la termine difficilement, sans doute un peu fatigué après les nombreux assauts néo zélandais.

Le coup dur de la première période a été la sortie prématurée de Matt Giteau qui a du quitter les siens suite à une commotion.

Au retour des vestiaires les Blacks ont confirmés leur bonne première période en marquant dès la reprise un sublime essai en solitaire de Nonu. Une fois lancé, la défense Australienne n’a pas réussie à arrêter le centre néo toulonnais.

Le score dès la reprise était de 21-3 et les espoirs Australiens commençaient petit à petit à s’effondrer. Mais, malgré une domination Black, les Australiens parviennent à élever leur niveau de jeu et à se procurer des occasions dangereuses. Après un carton jaune de Ben Smith suite à un jeu déloyal (plaquage cathédral), les Australiens ont mis en place une belle cocotte qui s’est posée dans l’en but des coéquipiers de McCaw.

Après cet essai, les Blacks sont restés quand même en tête au score mais il aura eu pour effet de remettre les Australiens sur les bons rails.

Comme lors de la première période, lorsque les Australiens ont commencés à mettre la main sur la ballon, les All Blacks sont venus les punir, notamment dans les rucks où ils ont réussis à les mettre à la faute.

A 15 minutes de la fin de la rencontre, le match a été totalement relancé après un somptueux essai Australiens de Kudriani. Alors qu’on pensait l’Australie au fond du sceau, ils sont parvenus à se remobiliser et à revenir à 4 points de la Nouvelle-Zélande.

Malheureusement pour eux, Carter est venu crucifier les Australiens en claquant un drop des 40 mètres, sans élan et sous la pression … Pardonnez moi du peu ! Par la suite, Carter met un peu plus les siens à l’abri en marquant une pénalité des 50 mètres. Ce coup de pied leur permet d’être à l’abri d’un essai transformé.

Et là, a quoi assistons nous ? Un essai de plus de 80 mètres signé Barrett après une contre attaque tonitruante.

La Nouvelle-Zélande garde donc son titre après cette victoire 34-17. L’équipe confirme ce que bon nombre pensait : ils sont LA meilleure du monde.

Les Australiens n’ont pas à rougir de leur performance tant l’équipe à tout essayé pour revenir au score, mais les Blacks étaient assurément trop fort pour eux ce soir.

Rendez-vous donc dans 4 ans au Japon pour une nouvelle Coupe du Monde qui s’annonce d’avance fabuleuse.

Merci d'avoir lu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents